Murs d’images

Avec les solutions d’affichage sur mur d’images de Barco, soyez sûrs de bénéficier de la meilleure qualité disponible sur le marché. Avec son large choix de technologies (LCD, rétroprojection LED et rétroprojection laser RVB), de tailles et de résolutions, notre catalogue contient la solution idéale pour votre application. Vous êtes assuré de tirer le meilleur parti de votre mur d’images grâce à notre logiciel dédié et à une gamme de services professionnels.

 

Murs d’images LCD

Écrans LCD à cadre fin ou sans cadre pour applications de murs d’images en mosaïque.

Murs d’images
LCD

Murs d’images LED

Écrans LED à vision directe d'intérieur haute résolution pour un impact maximal.

Murs d’images éclairés par LED
à vision directe

Cubes de rétroprojection

RPC haut de gamme pour les applications critiques.

Cubes de
rétroprojection

Contrôleurs de murs d’images

Contrôleurs en réseau pour distribuer et afficher n’importe quelle source sur l’écran de votre choix.

Contrôleurs de murs
d’images

Qu’est-ce qu’un mur d’images ?

Un mur d’images (aussi appelé mur vidéo) est une grande surface de visualisation composée de plusieurs écrans. À l’origine, les murs d’images étaient constitués de plusieurs téléviseurs ou moniteurs placés les uns à côté des autres. L’objectif était de donner l’illusion d’une seule grande surface. Cependant, ce système présentait un problème majeur : les larges cadres (ou encadrements) qui encerclaient la surface de visualisation de chaque téléviseur. Le canevas unique originellement souhaité était alors découpé, ce qui nuisait aux performances visuelles. De nouvelles technologies ont donc été développées pour minimiser l’espace « vide » (sans pixels) entre les différents écrans. Aujourd’hui, les solutions de mur d’images utilisent généralement des écrans LCD en mosaïque, des cubes de rétroprojection, ou des modules LED directs.

Ces murs d’images sont proposés dans de nombreuses tailles, généralement avec un diamètre compris entre 46 pouces et 80 pouces. Le choix de la taille de l’écran dépend généralement du contenu et de la distance de visualisation. Si l'écran est examiné de près, la densité de pixels doit être suffisamment élevée, de manière à ne pas distinguer les pixels individuels. La résolution dépend de la taille du mur. Par exemple, un mur d’images 4K nécessite 4 écrans Full HD dans une configuration 2 x 2.

Les domaines d'application typiques de ces systèmes incluent les salles de contrôle, les salles de réunion, la signalisation numérique et d’autres environnements exigeants.

Bien que ces différentes technologies offrent des avantages distincts et répondent aux besoins spécifiques des utilisateurs, elles présentent un certain nombre de points communs. Par exemple :

  • Elles doivent être dotées d’un contrôleur de mur d’images pour afficher le contenu sur les écrans.
  • Elles sont très flexibles au niveau des dimensions (nombre d’écrans individuels).
  • Elles doivent être dotées d’un mécanisme d’étalonnage pour garantir que tous les modules individuels disposent des mêmes paramètres de couleur et de luminosité. La technologie d’étalonnage automatique de Barco effectue cette opération en temps réel, en étalonnant les écrans individuels et le mur entier.
  • Elles nécessitent un écart inter-module minimal (ou un cadre ultrafin) pour éviter l’effet de « trame ».

Murs d’images LCD

Un mur d’images LCD est composé de plusieurs écrans LCD spécialement conçus. Contrairement aux écrans utilisés dans les téléviseurs, ces écrans LCD sont équipés d’un cadre très fin. Cela permet de minimiser l’écart entre les écrans, pour donner l’impression d’un seul grand canevas. Au fil des années, cet écart s’est réduit petit à petit. Aujourd’hui, le Barco UniSee propose l’un des plus petits écarts du marché.

Les murs d’images LCD sont conçus pour une utilisation intensive à long terme, fonctionnant souvent en mode 24 h/24 et 7 j/7, ce qui signifie qu'ils sont rarement éteints. Des mesures spécifiques sont prises pour éviter les effets d’images rémanentes. Ainsi, les écrans sont fonctionnels pendant des années, dans des conditions optimales.

Les avantages traditionnels des solutions de murs d’images LCD incluent une luminosité élevée, une excellente qualité d’images et un coût relativement peu élevé. En outre, leur faible encombrement est un avantage significatif. Le risque d’images rémanentes et la plus courte durée de vie font partie des inconvénients. Cependant, les modèles récents ont permis de réduire considérablement ces désavantages.

Les marchés typiques pour les écrans LCD incluent les salles de réunion et de crise, les halls d’entrée et les centres d’expérience. Ils peuvent aussi être utilisés dans les salles de commande des centres de surveillance du trafic et de la sécurité.

mur d'images éclairé par LED utilisé dans les salles de commande

Murs d’images LED

La technologie LED à vision directe est utilisée pour créer les murs d’images les plus impressionnants. Très lumineux, ils sont souvent utilisés non seulement pour informer ou pour collaborer, mais également pour impressionner le public. Par exemple, dans les environnements de vente au détail ou de divertissement, pendant des spectacles ou des performances en direct. En raison des récentes baisses de prix, les murs d’images éclairés par LED sont désormais à la portée de la plupart des entreprises, pour une utilisation dans les salles de commande ou les halls d'entreprise. Les modules à LED sont composés de plusieurs LED de couleurs individuelles. Le pas de pixels peut-être très important lorsque l’image est visualisée de loin (par exemple pendant des performances en direct) ou très réduit (pour les salles de commande ou les halls).

La luminosité élevée, l’absence d’écart entre les modules et les couleurs impressionnantes sont les principaux avantages de la technologie LED à vision directe. De plus, le poids et la profondeur limités peuvent jouer un rôle essentiel dans certains environnements.

Murs d’images à rétroprojection

Les murs d’images à rétroprojection utilisent la projection au lieu de la technologie LCD ou LED à vision directe et ciblent d’autres applications. Ils sont principalement utilisés dans les salles de commande qui tournent 24 h/24, 7 j/7. Les fournisseurs de services publics, par exemple, utilisent généralement la technologie de rétroprojection pour surveiller leurs réseaux.

Un mur d’images à rétroprojection est composé de plusieurs cubes dotés d’un projecteur et d’un écran. Les projecteurs sont orientés vers le haut. Un miroir placé à un angle de 45° reflète alors l’image et la projette sur l’écran de projection. Ainsi, la profondeur requise est drastiquement diminuée. Par exemple, la série OverView ODLF de Barco nécessite une profondeur de seulement 60 cm (23,6 pouces). En outre, avec ce mur d’images sophistiqué, l’opérateur peut effectuer les tâches de maintenance par l’avant, rendant ainsi inutile la présence d’une zone de maintenance à l’arrière.

La très longue durée de vie, l’absence d’images rémanentes et l’écart limité entre les cubes comptent parmi les avantages de cette technologie.

Facteurs déterminant le prix des murs d’images

Le coût est un facteur essentiel pour la sélection de votre solution de mur d’images. De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du calcul du coût de votre mur d’images. Voici les principaux :

  • Technologie : Il existe 3 technologies principales de murs d’images (décrites ci-dessus), chacune avec leurs avantages ET leurs prix spécifiques. Historiquement, l'écran LCD à cadre ultra-fin est l'option la plus économique, suivie par les cubes de rétroprojection et les écrans LED à vision directe. L'érosion récente des prix des murs d’images éclairés par LED à pas de pixels étroit a mis cette technologie à la portée de toutes les entreprises. Ainsi, de nouveaux marchés (notamment les salles de commande, les halls d'entreprise, les studios de télévision, etc.) peuvent également bénéficier de la technologie LED.
  • Important : Un aspect intéressant des murs d’images est qu'ils sont modulaires. Ils peuvent donc prendre la taille et le rapport d’aspect que vous souhaitez. Mais il n'est pas surprenant que les grands murs d’images coûtent plus cher que les petits. Le prix des panneaux n'est pas le seul facteur d'accroissement des coûts : les grands murs d’images nécessitent également davantage de contrôleurs de pilotage et de puissance de traitement pour gérer la haute résolution. Il s'agit d'un coût supplémentaire significatif qui ne doit pas être négligé !
  • Support : Plus le système de mur d’images comprend de panneaux, plus il est lourd. Cela crée des exigences supplémentaires pour l'infrastructure de support. La charge la plus lourde des murs de rétroprojection se trouve au sol, ce qui est rarement un problème. Par contre, dans le cas des murs d’images LED et LCD, le mur porteur supporte l'ensemble de la charge. Un support supplémentaire peut être nécessaire pour gérer la pression.
  • Coût total de possession (TCO) : L'investissement initial est bien sûr le coût le plus visible, mais n'oubliez pas de calculer également les coûts d'exploitation. Cela comprend le coût de l'électricité et des consommables (tels que les ventilateurs de refroidissement et les roues chromatiques). Les murs d’images Barco sont conçus pour être aussi économiques que possible, avec le moins de pièces mobiles (susceptibles de s'user) possible.
  • Frais d'entretien et de réparation : Même les murs d’images de haute qualité peuvent rencontrer des problèmes inattendus. Ils peuvent être mineurs ou graves, mais ils génèrent toujours un coût. Pour le service financier, la prévisibilité des coûts est très importante. C'est pourquoi Barco propose plusieurs forfaits de services complets, garantissant des immobilisations minimales à un coût fixe.
Comparer les produits